Galette des rois

Comme tous les ans l’aéroclub organise sa galette des rois.

Cette année ce rendez-vous aura lieu le samedi 7 janvier à 16h30.
Tous les membres de l’aéroclub sont conviés avec leur famille pour partager un bon moment tous ensemble.

Ce sera aussi l’occasion de proposer des idées de nav pour une éventuelle sortie au printemps.

N’hésitez pas à m’apporter une clé USB avec vos photos aériennes afin d’enrichir le site web qui en manque dans sa forme actuelle.

PS: Vous pouvez remarquer que la page agenda du club vous permet de visualiser les évènements programmés …

 

Aéro’Déj Merville

Dimanche 23 octobre boutique aéro organisait son traditionnel Aéro’Déj à Merville.

On décide de partir avec deux avions : XO avec pour équipage Nico, Quentin et Florent et IA avec Max et Maxime. Le rendez-vous est fixé au dimanche matin à 7h30 afin de pouvoir décollé dès le début de la journée aéronautique.

XO décolle en premier puisqu’il doit passer par Caen pour y récupérer Nico. Dans IA on prend un peu de retard et on décolle une dizaine de minutes plus tard, heureusement le GPS indique une vitesse sol de 120kt ( soit 25kt de plus que la vitesse de croisière de IA) le retard sera donc facilement rattrapé.

Le début de la nav est plutôt calme puisque les espaces de Deauville ne sont pas encore ouvert et le contrôleur doit débuter son service à l’heure où nous quittons sa zone. La météo annonçant des possibilités de brouillard dans le nord et profitant du fait que Max est le pilote sur cette branche, je décide de prendre les METAR avec mon téléphone et le résultat n’est pas glorieux : les minimas VFR sont respectés mais l’arrivée risque de ne pas être confortable. Il reste cependant une petite heure de vol donc je me dit que la météo à encore le temps d’évoluer. On jette quand même un coup d’œil aux éventuels terrain de déroutement. Finalement à une vingtaine de minutes de Merville la météo est correcte et j’entends le contrôleur de l’approche de Lille donner une clairance d’approche à vue à un appareil en IFR à destination de Merville, on va donc pouvoir se poser sans soucis.

Une fois atterri on attend XO qui était une dizaine de minutes derrière nous puis on va prendre le fameux petit déjeuner pour lequel on a fait le déplacement. Ce sont les locaux de l’EPAG qui accueil l’équipe de boutique aéro. Un point particulier par rapport aux Aéro’Déj “classique” et la présence d’un vidéo-projecteur qui diffuse en direct la finale de la coupe du monde de rugby.

Après un repas pris au restaurant situé sur l’aérodrome on planifie notre retour. On décide de faire la nav jusqu’à Abbeville en patrouille. Puis XO mettra le cap sur Caen pour re-déposer Nico et IA continuera vers Flers. Le vent qui nous poussait le matin est toujours présent sauf que maintenant il nous ralentit on décide donc de descendre pour voir s’il est plus faible mais là on trouve des turbulences tant pis on remonte vers 2500 ft au moins le vol est plus confortable.

La suite du vol se passe tranquillement jusqu’à l’arrivée à Flers, avec en bonus du vent de travers .Ça faisait quelque temps que je ne m’était pas entrainé à me poser dans ces conditions donc ça fait toujours du bien.

Bilan de cette journée 4h30 de vol et une petite patrouille bien sympa.

 

3 Lâchés en Juillet !

Le mois de juillet n’est qu’à moitié écoulé et déjà 3 élèves ont fait leur premier vol seul à bord sur DR-315.

Tout d’abord un grand bravo à Florent qui en à peine 2 mois a accumulé les heures de vols et finalement a décidé le 1er juillet que voler sans Nico c’est beaucoup mieux. Félicitations aussi à Nico qui a donc lâché son premier élève !

C’est aussi la saison du vol à voile pourtant 2 vélivoles ont décidé que voler avec un moteur c’est quand même plus facile. Ainsi Quentin élève depuis moins de 2 semaines est lui aussi lâché sur le JZ.

Enfin un nouvel élève pourtant connu de tout le monde a abandonné son père sur le parking pour lui aussi gouter aux joies du vol solo. Je veux bien sûr parler de Paul Masson lâché le 15 juillet.

 

Encore toutes mes félicitations à nos 3 élèves !

 

Vol au Bourget

Ce samedi 7 mai nous avons eu la chance de pouvoir aller nous poser au Bourget.

Tout commence grâce à l’association Jeunes Ailes et à l’ANORAA ( l’Association Nationale des Officiers de Réserve de l’Armée de l’Air). Ces deux associations organisent pour la Journée Nationale du Réserviste un vol vers le Bourget avec visite du musée et une présentation sur la Réserve militaire. On saute donc sur l’occasion de ce poser sur ce terrain historique.

Rendez vous donc samedi matin à l’aéroclub, notre première destination de la journée est Meaux où l’on doit assister à un briefing avant d’aller au Bourget. On décolle donc de Flers vers 9h en direction de Pontoise dans un premier temps, c’est Dominique qui pilote. A cette heure  la radio est très calme jusqu’à l’arrivé à Pontoise où je découvre pour la première fois le vol en région parisienne et sa densité de trafic. Après le passage de Pontoise on fait le transit nord puis on continue vers Meaux.

Une fois posé on découvre les autres participants à cette journée. Nous sommes en avance on doit donc attendre jusqu’à 12h21 notre créneau de départ on assiste donc au briefing et on attend jusqu’à notre heure de mise en route.

Enfin il est l’heure, on démarre rapidement et on contacte la tour qui nous dit que le Bourget souhaite réduire la cadence des départs on retarde donc le départ de 15 minutes. On décolle enfin et on met le cap vers E1 le premier point du transit sud du Bourget. Nico contacte le Bourget qui nous autorise au transit, le transit passe à toute vitesse on arrive à E2 et la tour nous autorise à nous intégrer en base pour la piste 03. Après une finale une peu limite (heureusement la piste est longue ) on se pose et on roule vers l’escale militaire de Dugny qui est une implantation de la Marine au Bourget .

La journée continue avec la conférence sur la réserve puis la visite du musée. Puis recommence l’attente puisqu’on est l’un des derniers appareils sur le planning des départs. Enfin le départ on repart via le transit sud  pour un tour de Paris par le sud vers Toussus où l’on est attendu pour le diner avec les autres membres des Jeunes Ailes.

Enfin après une courte nuit on repart de Toussus et on rentre sur Flers.